Santé

La sieste au travail : bien-être et productivité

la sieste au travail

Une journée de travail peut très vite devenir un calvaire lorsqu’un employé a eu une nuit un peu courte. Ce qui peut avoir un impact sur son efficacité au bureau. Pour éviter de telle conséquence, la sieste au travail est vivement recommandée. Celle-ci n’apporte que des avantages non seulement pour l’employé, mais aussi pour l’employeur.

L’importance de la sieste au bureau

la sieste au bureau

A voir aussi : Les meilleures offres d'emploi dans le secteur de la santé : Trouvez votre vocation

La sieste au travail a toujours été associée à la fainéantise. Pourtant, c’est une pratique qui est vivement conseillée, étant donné ses différents avantages.

Savez-vous que le manque de sommeil ou la fatigue au travail entraîne plusieurs conséquences, comme la diminution de l’efficacité, les problèmes d’attention, le manque de motivation, l’épuisement, l’augmentation du stress, etc. ? Tout ceci ne sera que néfaste pour le bien-être et la productivité d’un employé. Le développement de l’entreprise stagnera par la suite. Au pire des cas, la situation de la société connaîtra une dégradation. Pour éviter cela, la solution est une petite sieste d’une vingtaine de minutes au maximum.

En parallèle : Les cures thermales à Cambo-les-Bains : une alternative naturelle aux traitements médicaux traditionnels

Une sieste au travail permet à la respiration de s’apaiser. Le tonus musculaire va s’amoindrir et le cerveau pourra ralentir son activité. C’est l’occasion de retrouver un regain d’énergie physique ou psychique. C’est en effet, une pause réparatrice et énergisante. C’est essentiel pour améliorer la santé, écarter les burn-out, approvisionner son corps d’énergie et doper l’efficacité.

Cette sieste de quelques minutes apporte de la bonne humeur aux salariés et favorise leur concentration. Elle booste aussi leur mémoire, leur performance ainsi que leur créativité. Les employés subiront moins de stress et bénéficieront d’un bien-être optimal. C’est un excellent moyen pour l’entreprise de gagner en productivité.

Une étude effectuée par la NASA a d’ailleurs indiqué qu’une sieste en milieu de journée accroît la productivité de 35%. De plus, ce n’est pas pour rien si les sportifs de haut niveau, les astronautes et bien d’autres encore s’accordent de petites siestes.

Si les employés ressentent un bien-être et que leurs performances sont optimisées, l’employeur y gagne aussi, car l’entreprise ne cessera de se développer. Piquer un petit roupillon au travail est donc assez bénéfique pour une entreprise.

Les règles concernant la sieste sur le lieu de travail

la pratique de la sieste sur le lieu de travail

En France, il n’existe pas encore de loi ou de texte législatif qui régisse la pratique de la sieste sur le lieu de travail. Mais les cas de licenciement à cause d’une sieste existent dans certaines entreprises. Cette situation se produit lorsque la sieste est faite en dehors des heures de pauses et lorsqu’elle représente une atteinte au travail à réaliser.

En effet, si la société ne l’autorise pas ouvertement, il faut bien se renseigner sur les règlements intérieurs. Par exemple, vous pouvez vous adresser à la direction des ressources humaines pour découvrir les règles qui s’appliquent au sein de la compagnie, notamment en ce qui concerne la sieste. Si celle-ci n’est pas permise, elle sera considérée comme une faute grave entraînant le licenciement.

Si vous souhaitez bénéficier d’une petite somme au bureau, vous pourrez essayer de convaincre votre employeur. Vous pourrez ainsi faire une sieste en toute légalité. Ce dernier peut l’inclure dans le règlement intérieur.